Quels sont les aliments interdits avant 1 an?

Quels sont les aliments interdits avant 1 an?

Comment éviter les maladies comme le botulisme ou les salmonelles ? Quels aliments sont à haut risque d’étouffement ? Découvre quels sont les aliments interdits avant 1 an.

#1 Le miel

Le miel est interdit aux bébés de moins de un an à cause du risque de botulisme infantile. C’est une maladie rare affectant le système nerveux. Le botulisme infantile est causé par les spores d’une bactérie : Clostridium botulinum. Les abeilles transportent ces spores qui se retrouvent parfois dans le miel.

Un enfant de moins d’un an n’a pas les défenses immunitaires suffisantes pour se défendre contre la bactérie. Celle-ci se développe dans ses intestins et produit une toxine responsable du botulisme. 

Toute préparation à base de miel est interdite avant un an, de même que utiliser du miel sur le doigt ou une tétine pour calmer un nourrisson. 

#2 Le sel

Le sel est indispensable au bon fonctionnement du corps humain, mais les besoins de bébé sont couverts par le lait et l’alimentation.

On ne doit jamais saler les plats de bébé.

Les lecteurs de cet article ont aussi aimé Le sel avant 1 an : ton bébé consomme-t-il trop de sel ?

#3 Les produits crus d’origine animale

Les défenses immunitaires de bébé sont immatures. Il ne peut se défendre contre les bactéries comme un adulte. Les produits crus d’origine animal sont interdits. Les fruits et légumes crus peuvent être proposés à bébé, après les avoir bien lavés.

Le lait cru

Fromages ou yaourts au lait cru sont interdits aux jeunes enfants. Le risque de transmission de germes, comme la listeria, est élevé.

Une alternative sûre est de donner des produits laitiers à base de lait pasteurisé.

L’oeuf cru

L’oeuf doit être cuit à coeur pour éviter la transmission de bactéries : le jaune doit être solide. Chez les plus jeunes, l’oeuf est cuisiné en oeuf dur ou en omelette.

Les préparations à base d’oeufs crus sont interdites : mayonnaise maison, mousse au chocolat…

Viande et poissons crus

La viande comme le poisson doivent être cuit à coeur, notamment pour éviter la salmonellose. Viande et poisson cru et le poisson fumé sont interdits.

#4 Les laits animaux et boissons végétales

Les laits animaux et les boissons végétales ne remplacent pas le lait maternel ou infantile.

Jusqu’à un an, le lait maternel ou infantile est la base de l’alimentation des nourrissons : il contient les nutriments indispensables à sa croissance.

Un lait d’origine animale (vache, chèvre, anesse…) ou une boisson végétale (amande, riz, soja…) ne sont pas adaptés au développement d’un bébé humain. L’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation) indique que ces boissons ne peuvent pas se substituer aux laits maternels et infantiles.

Un bébé qui ne bénéficie pas de lait maternel ou infantile risque une grave dénutrition.

#5 Les sucres

Les sucres sont présents partout : lait, fruit, blé…

Le corps a besoin de sucres pour fonctionner, mais consommer trop de sucres est mauvais pour la santé.

Les sucres ajoutés, sucres raffinés sont à bannir de l’alimentation de bébés. La consommation de sucres augmentent le risque d’obésité et de caries.

Sais-tu À quel âge brosser les dents de bébé ?

Les jus de fruits, même maison, sont à éviter : ils contiennent peu de bons nutriments mais beaucoup de sucres ! Mieux vaut privilégier la consommation de fruits en morceaux ou en compote.

#6 Les aliments petits, durs et cylindriques

Petit, dur et cylindrique, c’est la définition d’un aliment à haut risque d’étouffement. De la taille de la trachée, ces aliments présente un risque élevé de fausse route et sont interdits aux jeunes enfants.

Les noix et oléagineux

Les noix, noisettes, amandes, cacahuète et autres oléagineux sont interdits sous leur forme entière.

Pour profiter de leurs bienfaits nutritionnels, il faut les utiliser en poudre ou en purée pour les incorporer à de délicieuses recettes.

La pomme crue

La pomme crue est très dure et bébé risque de détacher de petits morceaux de la taille de sa trachée. C’est un aliment interdit. Pour présenter la pomme de manière sécuritaire, plusieurs solutions existent : cuite en quartier ou en compote, crue mais râpée ou coupée en fines lamelles.

Les myrtilles, raisins, tomates cerises et autres petits fruits

Ces fruits doivent être coupés en quartier dans le sens de la longueur pour éviter le risque d’étouffement.

Les saucisses

Au delà de l’intérêt nutritionnel des saucisses qui est très discutable, les rondelles de saucisses peuvent facilement boucher la trachée. Il faut les couper en quatre dans la longueur pour les donner à un jeune enfant.

Quels sont les aliments interdits avant 1 an.
Epingle-moi.
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
    162
    Partages
  • 161
  •  
  • 1
  •  

10 thoughts on “Quels sont les aliments interdits avant 1 an?

  1. Merci pour cet article ! Plutôt qu’une simple liste, tout est bien expliqué ^^
    Le chocolat également, pas terrible avant un certain âge alors que c’est teeeeellement tentant !

    1. Merci Axelle ! Comme tu dis le chocolat est très tentant mais à éviter, il mérite un article à lui tout seul. Surtout qu’on trouve tout et son contraire sur le chocolat. Pour certains c’est possible à 6 mois avec le cacao en poudre, pour d’autres pas avant 4 ans ^^’

  2. Bel article que j’aurais bien voulu lire lorsque mes enfants avaient moins de 1 an … c’est à dire il y a plus de 20 ans … néanmoins cela me préparera aussi petits enfants qui devraient arriver un jour … j’espère … et je retiens l’excès de sucre qui est toujours en vigueur à la maison sauf au travers du mail et des fruits. Merci pour ce partage et au plaisir de lire les prochains articles.

  3. Merci pour cet article qui mériterait une petite affiche à aimanter sur le réfrigérateur ! 😉 D’autant que certains “aliments” sont étonnement très courants !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *