Ce que je préfère dans la DME (Diversification Menée par l’Enfant)

Ce que je préfère dans la DME (Diversification Menée par l’Enfant)

La diversification menée par l’enfant consiste à proposer des aliments en morceaux dès le début de la diversification alimentaire, vers 6 mois. Voici ce que je préfère dans la DME.

La continuité de l’allaitement

La DME a une philosophie proche de l’allaitement : le parent propose, bébé dispose. L’adulte gère la qualité des aliments proposés, bébé gère la quantité. Il est impossible de savoir la quantité bue par bébé au sein, de même qu’il est impossible de savoir la quantité mangée par bébé en DME.

Pour un bébé au lait artificiel, le parent sait combien il a bu au biberon. En diversification classique, le parent prépare 100g de purée et connait la quantité ingérée par son bébé.

La DME et l’allaitement demande un lâcher-prise sur les quantités, et de faire confiance à son bébé pour gérer sa faim. Bien sûr c’est possible également avec le biberon et les purées. Mais avec l’allaitement ou la DME, c’est obligatoire. 😉 La question ne se pose même pas : on ne connait pas les quantités, alors on ne se focalise pas dessus. L’adulte veille à proposer des aliments variés, sains et adaptés à l’âge de bébé.

Bébé grossit, grandit, s’éveille, c’est qu’il mange ce dont il a besoin.

Pour bébé, savoir écouter les signaux de faim et de satiété de son corps est important pour développer un rapport sain avec la nourriture.

Favoriser l’autonomie

Bébé mange seul ! La DME rejoint un des principes de Maria Montessori : favoriser l’autonomie de l’enfant.

Pour commencer la DME, bébé doit :

  • tenir assis seul,
  • porter les jouets à sa bouche (développement de la coordination main-œil-bouche) ;
  • montrer de l’intérêt pour la nourriture,
  • avoir au moins 6 mois.

Quand ces critères sont réunis, bébé est capable de se nourrir seul. J’avoue que je trouve ça génial de voir un si petit être se nourrir tout seul. A peine 6 mois après sa naissance, bébé a acquis un tonus musculaire et une coordination suffisante pour répondre à un des besoins primaires : manger des aliments solides. Un nouveau-né est capable de téter et de ramper en direction du mamelon, mais six mois plus tard, une autre étape est franchie.

J’ai adoré voir Gab et Chacha se saisir des gros morceaux de fruits et s’en régaler. Si petits, mais déjà animés par l’envie de découvrir et exercer leurs nouvelles capacités : se tenir à table, attraper la nourriture et manger.

Partager les repas familiaux

Puisque bébé est autonome, toute la famille partage ensemble le temps du repas. S’assoir tous ensemble à la même table pour partager le repas est un moment que j’aime beaucoup. Bébé se sent intégrer à la famille, mangeant à table comme les grands.

Avec la DME, bébé mange comme les adultes. Même si aux débuts de la DME, c’est plutôt les adultes qui mangent comme bébé. Les plats sont prévus pour être faciles à manger pour bébé. Je cuisinais sans sel, les adultes salaient leur assiette.

J’entends parfois dire que la DME demande du temps. C’est vrai que les premiers repas de bébé ne sont pas très rapides. Mais puisque les adultes mangent en même temps, je n’ai jamais trouvé ça dérangeant. C’est l’occasion de discuter et de raconter sa journée pendant que bébé finit son assiette.

Et toi, qu’est ce que tu préfères dans la DME ? Dis le en commentaire.

Ce que je préfère dans la DME
Épingle-moi.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
    1
    Partage
  •  
  •  
  • 1
  •  

4 thoughts on “Ce que je préfère dans la DME (Diversification Menée par l’Enfant)

  1. On se raconte sa journée pendant que bébé observe la banane écrabouillée sur ses mains, son plateau, la chaise, le sol, le mur, frotte ses yeux et ses cheveux avec les restes et finit par balancer son assiette par dessus bord. C’est trobien !
    Heureusement, on voit qu’il adore découvrir par lui-même !

  2. Merci pour cet article! Moi j’ai donné des purées à mon aîné et j’ai pratiqué la DME avec mon deuxième enfant, et j’ai vraiment préféré! Le plaisir de la table, partager les repas ensemble, permettre à l’enfant de découvrir l’aliment “non transformé”. La DME développe la motricité fine, et mon bébé à très vite gagné en dextérité et en habileté! Il mange à la cuillère et boit au verre en toute autonomie à 12 mois. Que du positif! Il a toujours eu plaisir à manger seul! vraiment!

    1. Hello Aline,

      C’est génial, ton fils a l’air d’apprécier son autonomie. La DME est top pour le développement de la motricité fine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *